Turinabol (TBol)

Sur Internet, on parle souvent tellement d’ Anavar d’ être le stéroïde le plus amical et d’Anadrol étant le meilleur composé gonflant.  

Très peu de personnes mentionnent avoir exécuté un cycle TBol.

C’est assez surprenant, étant donné qu’il s’agit d’un composé très bien toléré qui était une grande partie de la machine de dopage est-allemande qui a dominé les Jeux olympiques pendant plus de deux décennies.

Pour les non-initiés, Turinabol est un hybride entre Methandrostenolone (Dianabol) et Clostebol, deux composés androgènes anabolisants qui se traduit par un composé avec des traits très uniques.

La plupart des utilisateurs qui préfèrent ne pas utiliser Dianabol en raison de son aromatisation extrême et de son risque élevé d’effets secondaires androgènes peuvent plutôt envisager Turinabol, car il ne s’aromatise pas. Il n’a pas non plus une cote androgène très forte.

Pourtant, il emprunte la plupart des caractéristiques favorables de Dianabol, ce qui en fait un excellent choix pour les deux, les vracs et les coupes.

Si vous n’avez jamais utilisé Turinabol auparavant, voici ce que vous pouvez attendre de votre premier cycle TBOL.

Augmentation de l’endurance à partir de Tbol: à partir de la semaine 2

Quelques semaines après le début de votre cycle TBOL, vous remarquerez une facilité accrue pour vos séances d’entraînement. Il devient plus facile de se remettre de séances d’entraînement brutales et marathon.

Vous vous préparez à vous entraîner même après que vos jambes sont décimées, par exemple. Vous pouvez facilement vous entraîner 6 jours par semaine sans vous reposer.

Les athlètes en particulier, trouvent cette caractéristique très souhaitable car elle leur permet de s’entraîner sans entrave pendant des semaines avant la compétition.

LIS  Omnadren 250

C’est normalement le premier effet du TBOL qui intervient avant toute autre chose.

Pompes de Turinabol – à partir de la semaine 2

À la deuxième semaine, vous commencerez à remarquer une plénitude de vos muscles. Les pompes commencent à durer toute la journée même en dehors du gymnase.

Cela s’améliore généralement au point où il peut commencer à devenir douloureux et débilitant (pour certains utilisateurs).

Les pompes douloureuses du dos et du mollet, si elles se produisent, ont tendance à se produire de toute façon vers la fin du cycle de 6-7 semaines. Cela ne devrait donc pas vous empêcher d’exécuter un cycle de TBOL. Faites couler de la taurine avec le composé pour minimiser les pompes douloureuses.

Profitez des pompes pendant qu’elles durent.

Gains de force – à partir de la semaine 2

Avec l’endurance améliorée et la récupération plus rapide, TBOL rendra vos ascenseurs plus faciles. Ce ne sera pas un gain de force aussi dramatique qu’avec Dianabol ou avec Anadrol .

Mais vous pouvez vous attendre à ajouter au moins 20-30 livres. à vos ascenseurs composés au moment où vous avez terminé votre cycle.

La meilleure partie est que si vous suivez un PCT, continuez à manger un peu au-dessus de l’entretien et soulevez dur, vous devriez pouvoir conserver la plupart de ces gains de force jusqu’à ce que vous soyez prêt à recommencer un cycle.

Vascularité à partir de Tbol – à partir de la semaine 3

C’est là que Turinabol se démarque par rapport à son grand frère. Il ajoute un certain degré de sécheresse et de vascularisation à vos muscles. Ce ne sont pas les muscles du ballon remplis d’eau qui viennent avec Dianabol .

LIS  Ligandrol (LGD-4033)

À la semaine 2, vous devriez commencer à remarquer que vos veines ont hâte de sortir. Aux semaines 3 et 4, la vascularité augmente beaucoup.

Rien de fou comme Equipoise ou Masteron. Mais certainement assez pour que les gens le remarquent.

Masse musculaire maigre de Turinabol – à partir de la semaine 1

Turinabol fonctionne à peu près comme les autres stéroïdes qui gagnent en masse. Il augmente les globules rouges, stimule la rétention d’azote et améliore le taux de synthèse des protéines, ce qui devrait vous permettre de gagner de la masse musculaire maigre.

La différence la plus notable entre Turinabol et Dianabol est la vitesse à laquelle vous gagnez du muscle, de l’eau et du glycogène.

Dianabol vous remplira dans les trois premières semaines, puis se stabilisera. Dans les semaines qui suivent le cycle, vous perdrez 75% de l’eau et du glycogène que vous gagnez.

TBOL fonctionne également de manière très similaire. Mais vous ne gagnez pas autant d’eau que sur Dianabol. Les gains sont beaucoup plus maigres et plus secs. Il y aura toujours une petite quantité d’eau que vous déverserez. Mais vous gagnerez également beaucoup de qualité, une masse musculaire maigre.

C’est l’un des traits les plus souhaitables des composés. Les athlètes peuvent l’exécuter pendant des semaines sans avoir l’air gonflé. Comme il ne vous fait pas accumuler beaucoup d’eau, il ne fait pas beaucoup monter en flèche votre tension artérielle.

Soit dit en passant, Turinabol n’est disponible que dans les laboratoires UG. Le géant pharmaceutique Schering a acquis les droits du médicament mais n’a jamais officiellement redémarré sa production. Donc, si vous avez acheté TBOL dans un laboratoire UG non vérifié et que vous remarquez des tonnes d’eau dans vos gains, il est probable que vous ayez été déchiré avec DBOL à la place.

LIS  Trenbolone (Tren)

Turinabol ne cause pas beaucoup de ballonnement.

Amélioration de l’humeur à partir de Tbol – à partir de la semaine 1

C’est l’un de nos traits préférés à la fois de Dianabol et de Turinabol. Il vous donne cette sensation et cette agressivité « alpha » lorsque vous entrez dans le gymnase.

Cela fait beaucoup de différence dans vos entraînements. Maintient également votre humeur pompée tout au long de votre cycle anabolisant.

Certaines personnes mentionnent qu’elles éprouvent une léthargie en milieu de cycle. On ne sait toujours pas ce qui cause la léthargie.

Il y a des utilisateurs qui l’attribuent à un foie stressé. Mais c’est juste une supposition au mieux.

L’ajout de TUDCA à votre cycle lorsque vous utilisez un oral 17CAA devrait de toute façon être obligatoire. Donc, si l’ajout vous aide à contourner la léthargie, faites-le par tous les moyens.

La durée de cycle Turinabol idéale

Il y a beaucoup de débats sur la durée idéale pour exécuter Turinabol.

Nous l’avons utilisé pour des cycles courts de 5 semaines à 80 mg / jour ainsi que pour des cycles de 10 semaines à 50 mg / jour.

Personnellement, nous avons obtenu le meilleur rapport qualité-prix de nos cycles courts, car les gains ont tendance à se stabiliser assez rapidement après la semaine 5-6.

De plus, nous avons remarqué que les effets secondaires commencent à devenir plus difficiles à contrôler après la semaine 6.

Certains utilisateurs pourraient constater que le TBol perturbe leur tension artérielle et que les saignements de nez commencent à devenir plus courants après les semaines 6 et 7.

Axel Maes

Next Post

Deca Durabolin (Nandrolone Decanoate)

ven Jan 31 , 2020
Deca Durabolin, également connu sous le nom de Nandrolone Decanoate, a longtemps été utilisé en musculation comme composé de masse. Mais en raison de sa forte nature progestative et de son caractère à retenir l’eau, son utilisation a diminué au fil des ans, comme Trenbolone, son cousin plus fort est […]

Catégories

Articles récents